Menu
drapeau_en.png drapeau_de.png drapeau_cn.png

Saint Guilhem le Désert

C’est un vaste vignoble qui part des confins du Gard à l’est, englobe l’Hortus et le Pic Saint Loup pour venir se blottir aux pieds de la Séranne et du Mont Baudille à l’ouest en surplomb de l’Hérault, fleuve côtier.Au nord de Montpellier, garrigue, forêt et causse prédominent, jusqu’au pied du Larzac et des Cévennes. Ce vaste espace naturel, traversé par la haute vallée de l’Hérault, est riche de paysages remarquables où se succèdent collines méditerranéennes et falaises rocheuses calcaires. La vigne et le vin sont bien sûr partie prenante de ce territoire. Sur les quelques terrains agricoles cultivables, le vignoble qui cohabite avec les oliviers est le plus souvent implanté en hauteur, ce qui confère aux vins une étonnante fraîcheur. C’est aussi un territoire pétri d’histoire, où le patrimoine bâti témoigne de l’empreinte des hommes au fil des siècles. L’abbaye d’Aniane, fondée au VIIIe siècle par saint Benoît, est l’une des pièces maîtresses de la reconquête d’un pays en déshérence depuis la chute de la civilisation romaine.En 804, le comte de Toulouse et duc d'Aquitaine Guilhèm fonde une abbaye dans le vallon de Gellone alors à l'écart de toute présence humaine, un “désert”.
Aujourd’hui Saint-Guilhem-le-Désert, joyau de l’art roman est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et Grand Site de France. Le château de Montferrand, perché sur son arête
rocheuse vertigineuse, est mentionné pour la première fois en 1123 comme fief du Comte de Toulouse avant d’être confié à l’évêque de Maguelone à l’issue de la croisade des Albigeois.

Coordonnées

Haut de page