Menu
drapeau_en.png drapeau_de.png drapeau_cn.png

Environnement et grands espaces

Environnement et grands espaces

Environnement et grands espaces


Comment évoquer le Languedoc sans souligner l'extraordinaire variété de paysages, de terroirs, de reliefs qui le relèvent comme des successions de gradins qui font face à la scène méditerranéenne. Plaines littorales épousant la mer, plateaux et montagnes forment un immense amphithéâtre naturel où se joua pendants des siècles l'histoire sans concession d'une région incomparablement contrastée de beautés.

Paysages piquant d'épices, de tant et tant d'épices que l'on finit par croire qu'elles en ont fait leur repaire, leur jardin secret de senteurs. Pays brûlant d'un feu intérieur ; ici thym, aspic, romarin, sauge, serpolet, sarriette, naissent à l'état sauvage dans la garrigue calcaire et chaude; là persil, aneth, fenouil puisent leur vigueur dans des sols perméable et frais. Terroirs aromatiques qui embaument les vignobles: note de safran, pointe d'anis, accent de girofle, fragrance de genévrier se répondent en bouquet d'échos, d'Appellation en Appellation, en Languedoc.

Le Sud Languedoc se love autour de la Méditerranée comme un arc qui se tend face à la mer, aux vents porteurs d'embruns qui depuis l'antiquité bercent les grappes de raisins, caressent les vignes, enrichissent de nouveaux arômes le vin coulant tout le long du littoral où fleuriront les stations balnéaires.

Le bas pays avec ses éperons qui avancent comme des belvédères: le mont Lozère, le mont Aigoual, le Caroux qui contemplent les rivières s'enfoncer dans les entrailles dela terre, les Cévennes, les Causses, qui font parler les pierres de leurs petits villages chargés d'histoires, qui nous offrent à la belle saison des bouquets de senteurs de thym, de romarin, de lavande, de mille autres fleurs jaillissant de l'herbe drue, délice des moutons, comme autant de feux d'artifices.

Ce paysage torrentiel est sculpté dans la masse, par les rivières qui s'en allèrent, en serpentant, comme au cirque de Navacelles, par ces colosses de calcaires déchirant le ciel trop bleu des vallées vertigineuses comme les gorges de la Jonte, et se cache parfois dans les Avens tel que la Grotte des Demoiselles.

Un peu plus à l'ouest, les Corbières forment un gradin plus en retrait et moins net, battu par le vent, gonflé de lumière, espace grandiose rayonnant de Carcassonne jusqu'aux étangs bordant le golfe du Lion.

La haute vallée de l'Aude annonce le haut Languedoc et les Pyrénées.
Elle recèle déjà quelques influences atlantiques qui en se mêlant à celles de la Méditerranée, lui confèrent un climat nuancé et un solide particularisme égal à sa roche graniteuse.

A l'opposé, Aigues-Mortes dans le sable et l'argile, s'érigeant en contrefort de la petite Camargue, rejoint de concert les villes de Nîmes, Lunel et Béziers pour la tradition tauromachique, l'amour du taureau et des chevaux, au travers des élevages, des courses camarguaises et autres férias.

Caractère contrasté de ce Languedoc que l'on découvre notamment dans les milles reflets colorés de ses vins. Vin charpenté, masculin des massifs arides, vin tout en rondeur des vallées ondulantes, vin structuré des terrasses, vin vif des terres maritimes... Chaque paysage a créé un vin à son image.

Source: Comité Régional du Tourisme du Languedoc-Roussillon

Haut de page