AOC Languedoc Saint Georges d'Orques


Syndicat AOC Languedoc
Mas de Saporta - BP 9
F.34 970 MAURIN LATTES
Tél. 33 (0)4 67 06 04 44
Fax. 33 (0)4 67 58 05 15
www.coteaux-languedoc.com
info@coteaux-languedoc.com

Saint-Georges-d’Orques est situé à cinq kilomètres à l’ouest de Montpellier. Ce terroir fait partie de la ceinture verte de la cité héraultaise. Il est réparti sur cinq communes et il s’étend entre 50 et 250 mètres d’altitude. On distingue trois zones paysagères : la partie nord-ouest, la plus haute, est formée de petits plateaux calcaires ; le secteur central se situe entre 50 et 150 mètres d’altitude ; et enfin, la zone sud-est, plus basse, s’ouvre sur la plaine. D’implantation ancienne et très qualitative, ce plateau faiblement vallonné se compose de cailloutis datant de l’ère villafranchienne. Ils forment un manteau filtrant posé sur une couche de marnes très épaisse allant jusqu’à 200 mètres de profondeur ! Cette nappe emprisonne les écoulements d’eau, de sorte qu’ils descendent de façon laminaire et très étalée sous les racines de la vigne. D’ailleurs, sur ce terroir, le feuillage des vignes reste vert comme du gazon anglais même au plus fort de la sécheresse estivale ! Cette restitution naturelle de l’eau à la plante assure une maturation lente et exceptionnelle des raisins. Ces deux terroirs aux particularités bien distinctes ont un point commun dont ils tirent leur originalité : la présence  importante d’oxyde de fer dans leurs sols. Elle confère aux vins une acidité naturelle, gage de fraîcheur et de longévité.

L’encépagement

Les vins de Saint-Georges-d’Orques se déclinent en rouge et en rosé. Ils reposent sur l’assemblage de trois cépages  dits «principaux» : le grenache, la syrah et le mourvèdre. Le carignan et le cinsault interviennent aussi dans l’élaboration des vins, en tant que cépages secondaires. Dans ce vignoble, certaines souches de grenache et de carignan sont centenaires. Ces variétés d’origine méditerranéenne s’adaptent parfaitement au terroir ensoleillé de l’appellation.

Dans le verre

Les rouges Les rouges ont une teinte rouge rubis brillante et intense. Au nez, ils exhalent des notes d’épices, de garrigue et de fruits noirs, soulignées d’une pointe de cacao. Au palais, ils combinent la puissance propre aux vins sudistes et la fraîcheur liée à l’acidité de leur terroir. Leurs tanins, onctueux et doux, soulignent ces qualités et révèlent l’élégance de style propre aux Saint Georges-d’Orques. Ils s’accordent avec le gigot d’agneau aux légumes confits, les paupiettes de bœuf ou de veau. Leur assise fraîche les destine à la garde. Après cinq ans en cave, ils lèvent le voile sur leur minéralité et leur profondeur aromatique. Les rosés Les rosés, à la robe rose bonbon, sentent les petits fruits rouges et les agrumes. Dotés d’une belle acidité, ils sont remarquables d’équilibres, à la fois fringants, frais et fruités.

Chiffres clés Superficie en production : 600 ha

Nombre de producteurs :

  • 1 cave coopérative
  • 18 caves particulières.

Production annuelle moyenne  : 15 000 hectolitres.

Couleurs : rouge et rosé.

Fichiers