Les Vins du Languedoc, une histoire qui se conjugue aussi au féminin - Languedoc Wines

Les Vins du Languedoc, une histoire qui se conjugue aussi au féminin La viticulture a toujours été un domaine régis par les hommes. Alors qu'un tiers des domaines viticoles du Languedoc sont occupés par des hommes, quelques femmes irréductibles résistent encore et toujours.



    

La viticulture a toujours été un domaine particulièrement masculin où les exploitations viticoles se transmettaient de père en fils. Cependant certains domaines dérogent à la règle et se transmettent de mères en filles. 

Un point commun à toutes ces femmes ? Une force de caractère qui leur permettent de s'affirmer pleinement dans ce milieu. 

Nous allons donc découvrir 7 de ces domaines présents dans le Languedoc.

Francoise Antech

Antech - AOC Limoux, AOC Crémant de Limoux, AOC Blanquette de Limoux

La Maison Antech fondée à la fin du XIXème siècle est aujourd'hui l'un des leader dans la fabrication d'effervescents en AOC à Limoux. Ce domaine d'exception propose tout type de bulles que ce soit les Bruts Nature par les Blancs ou les Crémants Rosés. Le domaine s'applique à maintenir la méthode ancestrale afin de préserver la richesse des saveurs de ce terroir d'exception. Le but étant d'élaborer des vins de qualité, authentique et purs avec une belle effervescence.

Le domaine, crée par les familles Tisseyre-Limouzy a eu pour figure emblématique Eugénie Limouzy, l'une des premières femmes vigneronnes des terres du Languedoc. Sa sensibilité au terroir et à la nature l'avaient, en ce temps, déjà emmenée à soigner les vignes et le terroir en pratiquant une agriculture raisonnée.En 1931, Eugénie épouse Edmond Antech, d'où le nom de la maison Antech. Ce dernier renforce le domaine de sa vision et de ses ambitions de grand domaine sans pourtant oublier les racines et les ambitions premières de la famille Tisseyre-Limouzy

Après 6 générations que se sont succédé à la tête du Domaine, c'est Françoise Antech qui a hérité de l'exploitation ainsi que du caractère bien trempé de ses ancêtres.  "Ma soeur et mon beau-frère ont repris l'exploitation du vignoble familial, je dirige le domaine, m'occupe des vinifications avec notre oenologue, de la partie commerciale, etc.", précise Françoise Antech. Comme dans toutes les petites maisons, il faut être polyvalent, et c'est bien là ce qui lui plaît. Elle travaille également sur l'élaboration de nouvelles cuvées, avec de la délicatesse et beaucoup de caractère."Le monde de la bulle recèle des richesses insoupçonnées et l'on peut encore y inventer de nouvelles sensations. "

Clos Bagatelle

Clos Bagatelle - AOC Saint- Chinian

C'est à Saint-Chinian en 1623 que le Clos Bagatelle est crée. C'est Pierre Mercadier qui s'occupe du Clos, défriche la terre, extrait les lauzes et plante ses premiers ceps de vigne. A cette époque le village de Saint-Chinian cultive la vigne depuis près de 8 siècles. A partir du 20e siècle, le domaine est transmis et choyé de mère en fille. En 1963 c’est Marie-Françoise, la mère de Christine et Luc qui dirige le vignoble et repousse la première les frontières du clos, sur un terroir de muscat. Puis, c’est au tour de Christine de prendre les rênes, aidé de son frère Luc. Comme un hasard heureux, le blason historique du Clos Bagatelle est une femme en armure. Heureuse prédiction pour une histoire de femmes aventurières.

Luc et Christine partagent beaucoup jusqu’à l’ambition de faire mieux. La répartition des rôles conduit Luc à piloter le vignoble, Christine à commercialiser les vins. La cave est leur lieu de rassemblement, où Christine aime à lancer des défis que son frère relève bien sûr !

Un héritage géologique généreux offre au Clos Bagatelle 4 terroirs séduisants. Pour celui qui les interroge, schistes, calcaires, marnes, quartzites et grès, témoignent volontiers de leur intimité avec le climat, de leur caractère dur ou tendre, de leur nature facile, complexe ou carrément acide.

Félines Jourdan

Féline Jourdan - AOP Picpoul de Pinet

Le Domaine Félines Jourdan appartient à la famille Jourdan depuis 1983. Vignerons depuis plusieurs générations dans le Languedoc, cette famille ancrée en bordure de l’Étang de Thau s’est attachée à produire les meilleurs vins. A quelques mètres de la mer, les vignes baignent dans les embruns marins, bénéficiant de leurs bienfaits frais et humides.  La qualité de des vins provient de cette situation géographique particulière. 

A la vigne, la philosophie est simple, ils travaillent pour obtenir l’optimum de maturité pour les vendanges afin de produire des vins de qualité. Ils prennent soin de leurs vignes selon les principes de la lutte raisonnée, car le domaine est situé à côté d’une réserve ornithologique et du site protégé de Bellevue. Le Domaine a été fondé par Marie-Hélène Jourdan au côté de Serge, son frère.

Claude Jourdan a intégré le domaine familial en 1995, prenant la suite de sa mère Marie-Hélène avec son oncle, en charge de la culture des vignes. Ce vaste domaine de 95 ha se répartit en trois entités sur la zone de Picpoul-de-Pinet. Claude travaille au quotidien pour que ces vins soient empreints de la fraîcheur typique des AOC Picpoul et relève d'un fort caractère lui permettant de se démarquer de ses concurrents masculins.

Chateau Coupe Roses

Chateau Couperose - AOC Minervois

Le Château Coupe-Roses est situé dans le village de La Caunette en Appellation Minervois, premier contrefort de la Montagne Noire. C’est sur de vastes plateaux argilo-calcaires que les vignes s’épanouissent.Le Château travaille ses vignes en agriculture biologique. Selon eux "La qualité du vin commence à la vigne et le travail du sol est primordial". Ce travail sur le sol va permettre à la vigne de s’installer durablement dans son environnement puisque le traitement biologique de la vigne assure la préservation d’un écosystème. 

Le Château est situé en altitude, ce qui se ressent dans les vins. L'exploitation s'étend sur des coteaux arides et caillouteux, s’échelonnant entre 250 et 400 m d’altitude. Cette particularité géographique permet des amplitudes thermiques relativement importantes. Cela a pour conséquence une maturation lente avec une augmentation de l’acidité qui exacerbe les arômes.

Le Château Coupe-Roses c’est avant tout une histoire de famille passionnée de vin et d’œnologie. A sa tête, Françoise Frissant qui est ingénieure agronome, Mathias Paicheler, Sarah Frissant et Pascal Frissant (tous œnologues). Tous sont prêt à vous faire partager leur passion et connaître leurs vins bio du Minervois.

Clos des Nines

Clos des nines - AOC Languedoc - IGP Pays d'Hérault

C'est en 2002 que Isabelle est tombée sous le charme du Clos. C'est une propriété d’environ 10 hectares de vignes situés dans la garrigue et d’oliviers. 2003 fut leur tout premier millésime pour ce domaine récent. Sa création est dû à la reconversion professionnelle de la dirigeante actuelle qui par amour de la nature, passion pour le terroir local et l’envie de créer. Isabelle a décidé de nommer ce Clos le Clos des Nines en référence à ses trois fille, Nine étant fille en Langue d'Oc.

Malgré la recense de ce Clos, Isabelle tend à préserver une culture traditionnelle. Les vignes les plus récentes ont été plantées en 2008 tandis que le Carignan et Alicante, taillés en gobelet traditionnel, ont plus de 80 ans. Lors de la taille et des vendanges, le travail se fait manuellement afin d'être davantage respectueux de la faune et de la flore locale. C'est en 2013 que le Clos des Nines a signé une convention de conversion à l'agriculture biologique. 

Leurs raisins ainsi que leurs olives poussent sur des coteaux argilo-calcaires parsemés de fossiles d’huitres. Deux parcelles sont sur des sols de grès rouges. Les raisins apportés en cave en septembre sont bien mûrs et très sains. Le travail de vinification accompagne tout simplement leur transformation de jus de raisin jusqu’au plaisir de la dégustation et du partage.

Château de Fourgues

Château de Fourques - AOC Languedoc

Le Château de Fourques se trouve au cœur des vignes de Saint-Georges d'Orques, tout près de Montpellier. C'est en 1919 que Jeanne Bertrand reçoit le Château et ses vignes en dot de son père, riche propriétaire terrien. En 1985 Lise Pons, sa petite fille devient à 20 ans la chef d'orchestre du domaine. Aujourd'hui Lise dirige depuis plus de 30 ans ce domaine familial étendu sur 50 hectares. 

Lise est une femme attachante, passionnée, impliquée dans toutes les décisions prises au domaine. Elle sait se montrer convaincante et tenace dans ce milieu plutôt masculin. Elle s’entoure d’une petite équipe avec qui elle travaille main dans la main. « Tu seras Vigneronne ma fille » murmurait Lise 4ème génération de femmes à la tête du domaine à sa fille Jeanne, en devenir vigneron. Ce domaine familial se transmet de femme en femme depuis 5 générations. La relève du Domaine donc assurée pour  une nouvelle génération. 

Lise et sa fille Jeanne arpentent leurs 50 hectares de vignes à Juvignac. Lise assume depuis 30 ans la direction de l'entreprise, son exploitation c'est sa passion qui lui a même coûté un mariage. Une passion qu'elle partage aujourd'hui avec sa fille, avec comme philosophie de préserver la féminité du Château de Fourques.

Miren de Lorgeril

Lorgeril - 9 Appellations d’Origines Contrôlées

Le vignoble Lorgeril, crée en 1620 est présent sur le Grand Sud de la France, entre Rhône et Pyrénées. Nicolas de Lorgeril est la 10ème génération d'une même famille de vignerons. Il épouse Miren de Saint Chamas et depuis 1987 ils ont développé leur vignoble. Originalement, le vignoble provenaient du Château de Pennautier, berceau familial. Aujourd'hui le vignoble s'est développé sur 6 domaines et 9 appellation dans le Languedoc. La Maison Lorgeril travaille avec de nombreux vignerons de la région avec lesquels ils partagent la passion et le respect de l'environnement.

Nicolas et Miren de Lorgeril ont une forte relation avec leur terroirs pour faire naître des vins traduisant leur personnalité, des vins authentiques et élégants. Miren de Lorgeril est l'une des rares femmes à la tête d’une grande entreprise viticole familiale en Languedoc. Miren, une parisienne diplômée de droit découvre les vins du sud en épousant Nicolas au milieu des années 1990. C'est ce qui lui a permis de reprendre le Château familial.

Cette femme déterminée a permis une réelle expansion de son vignoble en passant de 80 hectares à 600 hectares. Miren de Lorgeril a aussi développé l’œnotourisme. Il y a quinze ans, son restaurant au Château de Pennautier, a été l’un des premiers de la région dans un domaine viticole. Ont suivi une boutique, des chambres d’hôte, des gîtes, des sentiers dans les vignes…