AOC CORBIÈRES-BOUTENAC

Force et douceur

L’appellation s’étend sur dix communes autour du Pinada, petit massif situé au coeur des Corbières : son terroir se compose essentiellement de galets roulés. Elle possède une personnalité résolument méditerranéenne avec des étés secs et chauds, tandis que le cers, un vent venu du nord-est, préserve le raisin. Les vins (tous rouges) résultent de l’assemblage d’au moins deux cépages. Le carignan noir, cépage clé de l’appellation, représente nécessairement entre 30 et 50 % de l’encépagement. L’âme chaleureuse, il donne leur équilibre aux vins d’ici, aussi marqués par des notes de fruits noirs, de prunes et de garrigue qui évoluent sur un caractère minéral.

AOC LA CLAPE

Île de Grands Vins

Longtemps appelé insula laci en raison de ses nombreux lacs dont on observe aujourd’hui les cuvettes, le massif de la Clape, situé aux portes de Narbonne, était, il y a encore 600 ans, une île au relief escarpé. Au cours des siècles, les alluvions charriées par les rivières descendant des montagnes pyrénéennes ont cependant fini par rattacher l’île au continent. Depuis, le massif porte son nom actuel, qui signifie « tas de cailloux » en occitan. La Clape, composée de six communes, est depuis le 9 juin 2015 reconnue officiellement par le Comité National de l’INAO. Ici, les vins blancs tutoient les embruns de la mer et les rouges empruntent à la garrigue son soleil d’été.

AOC MINERVOIS-LA LIVINIÈRE

Singulier et pluriel

L’appellation se situe sur les contreforts de la Montagne Noire, sur le terroir dit du Petit Causse. Étendu sur six communes, le terroir présente une variété de sols de grès, de schiste, de calcaire, de marbre et de silex qui transmettent au cru, leur minéralité. Côté climat, la zone, épargnée par la pluie et abondamment servie par le soleil, est l’un des territoires les plus arides de France. La chaleur diurne se trouve néanmoins atténuée par les courants d’air frais qui descendent du causse la nuit. Dans ces vignobles d’altitude, la maturation des baies se fait plus lentement, ce qui confère au vin, qui passe un minimum de treize mois en élevage, élégance et fraîcheur.

AOC PIC SAINT LOUP

La plus jeune des appellations du Languedoc

Adossé aux premiers contreforts cévenols sur des sols argilo-calcaires et marnocalcaires, le vignoble du nord de Montpellier est marqué par une double influence climatique, à la fois méditerranéenne et continentale. Il en résulte des vins réputés pour leur finesse et caractérisés par une fraicheur inhabituelle en cette latitude. Largement majoritaires, les rouges, principalement issus de syrah, de grenache et de mourvèdre, se distinguent par leur profondeur et leur velouté ainsi que par leur aptitude à la garde. Quant aux rosés, 10 % de la production, ils savent se montrer très séducteurs, grâce à un joli équilibre fruité, tout en minutie.

AOC TERRASSES DU LARZAC

La générosité du Languedoc, la fraîcheur du Larzac

Organisées en un V ouvert de 45 km sur 20 km, les Terrasses du Larzac sont adossées au nord aux reliefs du Causse du Larzac qui culmine à plus de 800 m au Pic Saint Baudille. 

C’est une des caractéristiques majeures de cette zone qui présente des dénivelés importants entre les zones de piémonts et des reliefs. 

De grandes falaises calcaires forment des barrières naturelles qui protègent le site.

FR | EN | DE        LANGUEDOC-WINES.COM