AOC Languedoc Sommières


Syndicat AOC Languedoc
Mas de Saporta - BP 9
F.34 970 MAURIN LATTES
Tél. 33 (0)4 67 06 04 44
Fax. 33 (0)4 67 58 05 15
terroir-de-sommieres-en-languedoc.com
info@coteaux-languedoc.com

Implantée à l’extrémité nord-est de l’AOC Languedoc, « Sommières » est la seule zone de l’AOC Languedoc entièrement située dans le département du Gard. Elle forme un cercle de 20 kilomètres de diamètre à l’Ouest de Nîmes, elle est traversée par le fleuve Vidourle.

Le climat

Le terroir « Sommières » bénéficie d’un climat méditerranéen à amplitude thermique marquée portant l’empreinte du mistral d’où il tire la luminosité de son ciel et un ensoleillement exceptionnel. Il peut subir des remontées maritimes qui butent sur les Cévennes.

Les types de sols

Les parcelles AOC « Sommières » sont constituées par des formations d’origine secondaire et tertiaire. On trouve des cailloutis sur calcaires durs, des calcaires tendres, des sols marneux, des éboulis et des argiles à silex.

L’environnement

L’association des températures et des précipitations influe sur la végétation naturelle de « Sommières ». Cette terre est marquée le pin d’Alep, de chêne vert et chêne blanc, présents notamment sur les terrains marno-calcaires. La culture du chêne truffier et de l’olivier marque également le territoire : sur toutes les communes du terroir Sommières, les vignerons peuvent aussi produire de l’AOC « Huile d’Olive de Nîmes » notamment avec la Picholine.

L’encépagement et le rendement

Les vins rouges peuvent provenir des cinq cépages suivants : syrah, grenache, mourvèdre, carignan et cinsault. Ils doivent obligatoirement être assemblés avec des raisins ou des vins issus d’au moins deux des cépages : Syrah, Grenache, Mourvèdre qui représentent ensemble au minimum 70 % de l’encépagement. La syrah incontournable est présente au minimum à 20 %. La Syrah et le Grenache représentent ensemble au minimum à 50 % et chaque cépage est plafonné à 75 %. Le rendement maximum est fixé à 45 hl/ha.

La vinification 

Elle est la plupart du temps traditionnelle. La vendange est égrappée ou foulée et encuvée pendant 24 jours en moyenne (de 15 à 45 jours). Pendant la cuvaison, les vignerons utilisent les méthodes de remontages, pigeages et délestages, les mieux adaptées à la vendange. Les vins « Sommières » sont majoritairement élevés en cuves plus de 15 mois. Ils présentent un titre alcoométrique de minimum 12°. La durée d’élevage prend fin au 15 novembre de l’année suivant la récolte. Aussi, le consommateur trouvera les vins à partir du 1er décembre.

Dans le verre

Les vins « Sommières » présentent une belle couleur pourpre à grenat foncé. Leur nez est complexe. On retrouve souvent des arômes dominants de fruits rouges (cerise, fraise, mûre, prune…) associés à des notes de garrigue, d’épices, de réglisse et de vanille. En bouche, ces vins sont concentrés avec des tanins bien enrobés. Ils possèdent beaucoup de gras et de rondeur tout en conservant une certaine souplesse.

En chiffres

Superficie en production : 

1 971 ha

Aire de production : 18 communes situées dans le Gard Nombre de producteurs :

  • 18 caves particulières
  • 3 caves coopératives

Production

  • Production annuelle : 7 858 hl en AOC
  • Rendement maximum : 45 hectolitres par hectare
  • Couleur produite : rouge

Fichiers